Bourgogne Passions

Tag Archives: église

Commentaires fermés sur Un jardin mystique

Un jardin mystique

Offerte en 1500 par le chanoine Hugues le coq, La tenture de la vie de la vierge orne le cœur de la collégiale. Véritable bande dessinée de laine et en soie, elle évoque la vie de la vierge .
Les épisodes les plus connus (la nativité, l’adoration des mages, l’annonciation) côtoient des scènes totalement inédites car inspirées des évangiles apocryphes ou de la légende dorée de Jacques de Voragine. L’ensemble de ces scènes repose sur un parterre de millefleurs, véritable jardin mystique où fleurissent œillets, ancolies, muguet … (chaque fleur ayant sa symbolique propre) et dans lequel nichent des oiseaux de toutes sortes qui accompagnent les personnages de la tenture : le faisan l’oiseau royal assistant au couronnement de la vierge ou le faucon (symbole de la vigilance) accompagnant la fuite en Egypte.
Les visages ont gardé malgré les siècles toute leur expressivité : la colère du jeune homme, furieux de ne pouvoir épouser Marie, ou Le regard tendrement inquiet de Joseph pendant la fuite en Egypte.
Une équipe de bénévoles est chargée de l’accueil à la collégiale et reçoit près de 27000 visiteurs chaque année.

Pâquerettes

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin
zoom
Commentaires fermés sur Sainte Reine l’autre héroïne de l’Auxois avec Vercingétorix

Sainte Reine l’autre héroïne de l’Auxois avec Vercingétorix

Une concurrente de Vercingétorix à Alésia ,telle pourrait apparaître cette jeune fille ,instruite dans la foi chrétienne par sa nourrice .Son culte est attesté à Alésia (Alise sainte -Reine) dès le Ve siècle par une basilique érigée au dessus de son sarcophage .Elle aurait subi le martyr là même ou Vercingétorix se rendit à César .A l’approche de sa fête ,la ravissante petite église de Grignon accueillait ses reliques .
Elles en ont fait du chemin depuis tant de siècles !Après son martyr ,sainte Reine ,fut enterrée à Alise .Rapidement sa sépulture devint un lieu de culte et des miracles lui furent attribués .
Au IX e siècle ,la région s’embrase sous le feu des invasions normandes .On s’empresse de leur trouver un abri . Quoi de mieux pour protéger des précieuses reliques que les cryptes de la puissante abbaye saint Pierre de Flavigny , nichée sur son promontoire rocheux !
Les dangers passés ,les fidèles d’Alise auraient bien voulu récupérer les reliques de leur sainte .Ils se heurtèrent au refus des moines de Flavigny qui avaient bien compris qu’accueillir des reliques dans leur sanctuaire pouvait faire leur bonne fortune .
La querelle dura plusieurs siècles .
Aussi en ce 28 août 2016 ,c’est un véritable événement pour la petite église de Grignon que d’accueillir ces reliques .Qui de Flavigny ,ou d’Alise(lieu de son martyre) ou de Grignon (lieu ou elle aurait été emprisonnée) accueillera ces reliques ? Le débat n’est pas clos !
Quoiqu’il en soit les trois petites cités et le cryptes de Flavigny méritent vraiment une petite visite .

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedin